Pays - Countries
 

23 Sep UNE ECOLE POUR LES ORPHELINS DU CAMEROUN (Jean Marc henry)

ASSOCIATION POOH NSILors de l’un de mes déplacements au Cameroun, j’ai de nouveau fait la connaissance d’une personne dont j’admire la dévotion. Madame Happy Madjoudon, est la Présidente et Fondatrice de l’Association POOH NSI.

Cette association s’occupe des enfants défavorisés au Cameroun, en majorité des orphelins. Rappelons que ce pays compte plus de 180 000 orphelins et enfants vulnérables, c’est à dire n’ayant aucun soutien des parents biologiques, ou de tout autre membre de la famille. Ces enfants sont abandonnés à eux-mêmes, et exposés à tout type de déviances…

L’association vient en aide à ces enfants en leur offrant un accompagnement éducatif et sportif. Elle s’efforce également de sensibiliser les populations aux risques sanitaires, de favoriser la prévention et d’apporter un soutien matériel aux antennes médicales locales.Toutes ces actions s’inscrivent dans un contexte de développement durable.

J’ai été sollicité pour venir soutenir financièrement cette association, chose que j’envisage. J’oriente de manière générale mes actions dans un contexte économique et social, mais toujours dans un souci de retour positif pour les conditions de vie des populations Africaines défavorisées. Quand il s’agit d’enfants, il y a de fait urgence, et je choisi d’intervenir directement financièrement dès lors que je suis assuré que la structure qui les prend en charge déploie ses meilleurs efforts leur faveur. J’ai tout de suite été séduit par le dévouement de cette association et de Madame Happy Madjoudon. Nous étudions actuellement les différentes possibilités sur le plan à mettre en place pour donner de nouvelles chances à ces enfants.

Jean Marc Henry

2 Comments
  • Alyssa Milona
    Posted at 17:16h, 23 septembre Répondre

    oui c’est vrai que les enfants doivent passer en prorité bravo pour tes actions jean marc à bientot je l’espère

Post A Comment