Pays - Countries

Côte d’Ivoire Investissements : Un grand groupe français veut s’installer à Abidjan

30 Mar Côte d’Ivoire Investissements : Un grand groupe français veut s’installer à Abidjan

Le transport, l’agriculture, l’énergie, les infrastructures-eau potable, écoles sont les secteurs dans lesquels le groupe veut investir. Le PDG a confié à Abidjan911  que les négociations sont en cours pour l’ouverture de sa filiale.

Le groupe français Oil Bond Capital (OB Capital) est basé dans plusieurs pays d’Afrique.

Les prospections se poursuivent pour l’implantation de filiales dans d’autres pays du continent dont la Côte d’Ivoire.

 « Un pays à fort potentiel ou les possibilités d’investissements sont nombreuses ». C’est ainsi que Jean Marc Henry, Président directeur général (PDG) du groupe Oil Bond Capital  qualifie la Côte d’Ivoire.

Le transport, l’agriculture, l’énergie, les infrastructures-eau potable, écoles- sont les secteurs dans lesquels le groupe veut investir.

Le PDG a confié à Abidjan911  que les négociations sont en cours avec les autorités ivoiriennes pour l’ouverture de sa filiale.

Basée au Maroc, la société OB Capital a des filiales dans six pays à travers l’Afrique (Nigéria, Soudan du sud, Ethiopie, Kenya, Tanzanie et Ouganda) ainsi qu’à Hong Kong (Chine).

C’est une société de conseil qui accompagne –techniquement, financièrement, matériellement- les entreprises et les Etats dans le développement et la réalisation de projet.

Avec ses nombreux partenaires techniques et financiers, le groupe envisage plusieurs investissements en Côte d’Ivoire.

« Nous envisageons des collaborations industrielles, des financements de projets et bien autres activités », indique le premier responsable du groupe.

Oil Bond Capital s’intéresse  aux ressources minières et énergétiques dont regorge notre pays.

Au-delà, l’entreprise veut entreprendre des actions humanitaires en Côte d’Ivoire à l’instar des réalisations effectuées dans les autres nations visitées.

Ainsi, le PDG Jean Marc Henry  souhaite parrainer la pouponnière de Dabou et le village SOS d’Abobo et venir en aide aux populations vulnérables par la réalisation d’infrastructures routières, dans les domaines de la santé, l’éducation…

Membre de l’organisation mondiale pour la paix, Jean Marc Henry voit dans le continent africain, l’avenir du monde. Il interpelle par conséquent  les Africains singulièrement les gouvernements à une prise de conscience  sur la nécessité d’instaurer un climat de paix pour le développement de l’Afrique.

Hommes d’affaires de renommée internationale bien connu des milieux économiques et politiques d’Afrique, le Français milite  pour un partage des richesses entre les entreprises, les Etats et populations sur le continent.

Il insiste par ailleurs sur l’importance de mener des actions inscrites dans la ligne du développement durable.

Une vision et des actes que cet expert pétrolier veut mettre en œuvre en Côte d’Ivoire.

Cyrille Leverbe / Abidjan911.com

No Comments

Post A Comment